Cabinet de Sexologie à Lorient



Qu'est ce que vivre l'état d'amour ?







Savons nous vivre des relations d'amour ?
A quel moment savons-nous que nous sommes dans l'amour et non dans l'utilisation de l'autre pour notre propre intérêt ?


Et si l'amour n'était qu'un état de réveil et d'éveil aux autres !

Il est simple de comprendre que dans notre société actuelle, il devient de plus en plus difficile d'être dans des relations d'amour, pour la simple raison que nous sommes devenus des êtres coupés de nos sentiments, de nos émotions et de nos sensations, nous sommes des êtres endormis, anesthésiés qui fuyons l'intimité de peur de réveiller ce qui est éteint en nous ou de nous confronter à notre vide intérieur.


Qu'avons-nous peur de réveiller ? Notre humanité ? Notre état de pauvre humain vulnérable et sans défense. Nous préférons donc nous donner l'illusion d'être puissant, performant et combattant parce que dans la vie, il faut être le meilleur et si on ne l'est pas, alors nous devenons des êtres qui ne méritons pas la reconnaissance des autres, nous n'avons plus qu'à nous cacher et à déprimer seuls dans notre coin. Seuls les plus forts sont dignes d'être aimés ou admirés.


Et si justement, notre éveil à nous-mêmes était la seule possibilité pour chacun d'entre nous de changer ce qui est à changer, revenir à notre état premier qui est celui d'avoir conscience que je suis moi et que les autres autour de moi sont des êtres à aimer et non à exploiter pour le plaisir de se faire du bien à leur dépends sans se soucier de savoir s'ils souffrent d'être instrumentalisés ou exploités.


Vivre l'État d'amour serait d'avoir l'audace ou le courage de réveiller ses vieilles blessures endormies afin de les ressentir pleinement ici et maintenant et ainsi ressentir sa douleur et celles des autres. Quand on se réveille enfin à soi-même, il est plus naturel d'aller à la rencontre de l'autre et des autres et de les aimer parce qu'enfin nous ressentons, nous sommes à nouveau connectés à nos sensations, nos émotions et nos sentiments d'êtres humains médiocres et merveilleux à la fois.


Pour la première fois, nous nous sentons vibrés dans tout notre être sensible et vivant, reliés aux autres et à ce qui nous entoure.


Laurence Traineau, "L'état d'amour", mars 2017


http://cabinet-de-sexologie-lorient.over-blog.com/

 Enregistrer Enregistrer